Ici l’instant est roi, et vous êtes son hôte.

En famille ou en cou­ple, pour une semaine ou plus…
le Bouchardais vous pro­pose de venir vous reposer dans l’un de ses héberge­ments,

au milieu des vignes ou des champs, au coeur des vil­lages, vous avez le choix !


Les hôtels, c’est vrai nous n’en avons pas beaucoup, mais c’est peut-​être un avan­tage :
on y est gâté et cha­cun pro­pose son restaurant.

Les gîtes plus coquets les uns que les autres, de toutes tailles, depuis la fer­mette restau­rée jusqu’à la dépen­dance de château. Pour la plu­part ils sont tout con­fort, sou­vent avec jardin, par­fois piscine ou un étang dans lequel on peut pêcher.

Avec les cham­bres d’hôtes, bien répar­ties sur le ter­ri­toire, sou­vent joli­ment décorées, on a l’impression d’être en famille. Et les petits déje­uners ! un vrai délice : les con­fi­tures sont “mai­son”, les gâteaux et les vien­nois­eries aussi. Ils sont généreux, gour­mands. Vous pour­rez aussi être reçu pour un dîner mitonné comme à la maison.

Les camp­ings, eux aussi sont de toutes tailles, du camp­ing à la ferme au camp­ing étoilé,
jusqu’au com­plexe vil­lage, avec loca­tion de mobil-​home.
Par­fois, ils sont amé­nagés d’aires de jeux ;
à l’Ile-Bouchard, il voi­sine avec la baig­nade munic­i­pale surveillée.